• Français, il serait temps de voir que votre pays se détruit. ça alors: faux Israël - Les origines du cancer sioniste: L'autre Israel mettre sous-titres vidéos

    PROPAGANDE ANTI ISRAEL: ça alors: faux Israël - Les origines du cancer sioniste: L'autre Israel vidéos

    GERMAINE ..FAIS-MOI UN PASTIS.....JE TREMBLE !

    Ajoutée le 7 nov. 2014

    Un documentaire du révérend chrétien conservateur Ted Pike, publié en 1987 ou 1988. Ce docu présente un résumé de 15 années des recherches personnelles de Ted Pike sur le sionisme, ce qui l'a conduit à s'intéresser au talmud et à la littérature juive en général, autant qu'au communisme en Russie et à son financement.

    Il s'adresse en premier lieu à des chrétiens états-uniens dans son documentaire, mais pas seulement ! On apprend par exemple d'où vient la perversité délirante de mafieux malades mentaux comme Attali qui fantasment d'une capitale de leur nouvel ordre mondial à Jerusalem: directement du fin fond de ce que la perversité humaine à fait de pire dans ses millénaires d'histoire, le talmud !

    Il ne faut certainement pas tout prendre au pied de la lettre, par exemple son discours comme quoi les chrétiens doivent aider les juifs est juste ridicule (tendre l'autre joue ça va bien 5 minutes). La simple dénonciation du capitalisme en général est aussi absente. Le "premier congrès sioniste" de Bâle de 1898 aurait aussi pu être mentionné.

    Il arrive, 3 ou 4 fois dans le docu, suite à un raccord foireux de la part de Mister Pike (ou peut-être que la video n'est pas l'originale) qu'une phrase ne veuille rien dire, pour cause de manque de verbe ou juste de sens. Dans ces cas là, j'ai traduit littéralement sans essayer de donner un sens à l'incompréhensible.

    N'étant pas religieux moi même mais simplement très intéressé par les évolutions et histoires des religions et leur utilité pour l'humanité, il est possible que j'ai mal traduit certains termes consacrés., mes excuses aux chrétiens fondamentalistes !

    J'ai traduit le terme "gentiles" par "non-juifs" parce que je trouvais que "gentils" ça faisait un peu con et que "sains d'esprit" aurait pu faire sourciller quelques bien-pensants frileux du cerveau :)

    ----------
    asterisques:

    * En fait, d'après le répugnant talmud, quiconque se moque des "enseignements" des pharisiens va se retrouver en enfer ! ce n'est pas réservé qu'à JC ! Pour y être puni par des excréments bouillants. A nager dedans ou à en bouffer ? Ce n'est malheureusement pas précisé, il faudrait demander à BHL vu que c'est depuis toujours son torchon de chevet, comme il s'en vante lui-même, les yeux brillants d'excitation.

    * FDR: Franklin Delano Roosevelt.

    * Traduction littérale, la phrase n'est pas clair du tout.

    * ACLU = LICRA états-unienne (AIPAC = CRIJUIF états-unien).

    METTRE LES SOUS-TITRES EN FRANCAIS

     L'invention de la religion juive, une leçon du professeur Henri Atlan
    Ajoutée le 18 mars 2014
    Le 12 mars 2014, l'Institut Universitaire des Etudes Juives Elie Wieselet son directeur des études, Franklin Rausky, ont eu le privilège de recevoir le professeur Henri Atlan pour donner une leçon sur le thème « L'invention de la religion juive », devant quelques 200 participants.

    Nous sommes heureux de vous permettre de voir à votre tour cette conférence passionnante dans laquelle le professeur Atlan met en lumière le long processus historique qui conduit le peuple juif, à l'origine défini par une tradition, une mémoire et une législation, à devenir au moyen-âge, une religion au sens strict du terme, avec des principes doctrinaux différents de ceux du christianisme et de l'Islam.

    Les notions de croyance et de foi n'ont pas eu la même signification dans les temps bibliques, à l'époque talmudique et dans la période qui a suivi jusqu'à nos jours. Les professions de foi qui caractérisent la religion juive, plus récentes que celles du Christianisme et de l'Islam, datent du Moyen Age.

    L'évolution du statut des articles de foi de Maïmonide et de leur relation avec une connaissance scientifique et philosophique montre comment une partie du judaïsme s'est instituée en religion. De là il faudrait conclure que la notion de « religion » d'Israël n'est pas si antique que cela. Dans le monde de l'antiquité hébraïque et particulièrement dans l'écriture biblique, le terme « religion » n'existe pas.
    Israël est une civilisation globale et non une secte avec des dogmes théologiques établis par une autorité unique. A l'époque médiévale, face aux deux autres religions monothéistes, christianisme et islam, les philosophes juifs tentèrent de définir le corpus de la foi d'Israël marqué par la singularité du message hébraïque en regard des deux grandes civilisations conquérantes de l'époque.

    Partager via Gmail